NOUVELLES

Esclavage: le gouvernement haïtien est mécontent des résultats d'une étude

21/10/2013 03:03 EDT | Actualisé 21/12/2013 05:12 EST

PORT-AU-PRINCE, Haïti - Le gouvernement haïtien conteste les découvertes d'un récent rapport sur «l'esclavage moderne» dans ce pays.

Les autorités haïtiennes affirment que l'étude exagère l'omniprésence du travail des enfants en Haïti et avancent que le rapport nuit à la lutte contre le travail des enfants.

Haïti a été classé au deuxième rang, sur 162 pays, dans l'indice mondial de l'esclavage publié par la fondation Walk Free. L'étude a estimé le nombre d'habitants de chaque nation touchés par le travail forcé, le trafic humain, les mariages arrangés et l'utilisation d'enfants dans les opérations militaires.

La Mauritanie s'est classée au premier rang. Haïti est arrivé deuxième parce qu'il est estimé qu'un enfant sur dix y travaille comme esclave domestique.

PLUS:pc