NOUVELLES

Acapulco se prépare en vue d'un autre ouragan

21/10/2013 12:11 EDT | Actualisé 20/12/2013 05:12 EST

La tempête tropicale Raymond, devenue un ouragan dimanche soir, s'approchait de la côte ouest du Mexique, une région déjà dévastée par le passage de Manuel en septembre.

Selon le Centre national des ouragans des États-Unis, Raymond devrait effectuer un virage vers l'ouest avant de toucher terre et de repartir vers le large. Le centre a toutefois indiqué que l'ouragan de catégorie 1 pourrait s'approcher des côtes jusqu'à une distance de 80 kilomètres, augmentant d'autant la menace de fortes pluies potentiellement dangereuses.

Dans une région où 10 000 personnes sont toujours déplacées, un mois après les vastes inondations provoquées par Manuel et l'augmentation des risques de glissements de terrain, des responsables se sont dépêchés d'y envoyer des équipes d'intervention d'urgence et envisagent d'autres évacuations.

Approche rapide

En début de soirée dimanche, le centre de Raymond se trouvait à environ 215 kilomètres au sud de la station balnéaire de Zihuatanejo et se déplaçait avec des vents d'une vitesse maximale de 120 kilomètres/heure. La tempête se dirigeait vers le nord-nord-ouest à une vitesse d'environ 9 kilomètres/heure, a fait savoir le centre américain des ouragans.

Un renforcement de la tempête devrait se produire au cours de la nuit, et la progression de Raymond devrait ralentir, selon le centre des ouragans.

Les autorités mexicaines plaçaient dimanche leurs espoirs sur un front froid en provenance du nord, qui pourrait aider Raymond à faire demi-tour et à s'éloigner des côtes, a indiqué le chef de la Commission mexicaine des eaux, David Korenfeld.

« Le front froid qui approche est ce qui entraîne le virage de Raymond vers la gauche, mais cela demeure un modèle, a-t-il dit. Si ce front descend plus lentement, cette tempête peut se rapprocher davantage de la côte. »

Les autorités de l'État de Guerrero, où Manuel et Ingrid ont provoqué des inondations et des glissements de terrain ayant fait quelque 120 morts le mois dernier, s'inquiétaient davantage des possibles crues éclair que de la violence des vents.

Évacuations d'urgence

Le gouvernement local a fermé les ports, mis sur pied 700 refuges d'urgence et exhorté les habitants des zones à risque de redoubler de prudence. Des responsables devaient décider, tard dimanche, si d'autres évacuations seraient ordonnées, y compris dans des zones en basse altitude des environs d'Acapulco ayant été inondées lors du passage de Manuel.

Les météorologues ont affirmé que Raymond continuerait à s'avancer vers le Mexique jusqu'à lundi soir ou mardi.

Des pluies torrentielles pourraient tomber sur la côte du sud et du centre du Mexique au cours des prochains jours et causer des crues éclair, ainsi que des glissements de terrain.

Un avertissement de tempête tropicale et un avis d'ouragan étaient en vigueur, dimanche, sur le littoral du Pacifique entre les villes d'Acapulco et de Lazaro Cardenas.

Associated Press

La Presse Canadienne

PLUS:rc