NOUVELLES

Québec solidaire a invité la population à échanger sur sa Charte de la laïcité

20/10/2013 07:12 EDT | Actualisé 20/12/2013 05:12 EST

MONTRÉAL - Québec solidaire a tenu dimanche, à Montréal, une rencontre publique sur son propre projet de Charte de la laïcité de l’État québécois qui a été déposé le 9 octobre à l’Assemblée nationale.

La réunion, intitulée «Rassemblement souverainiste pour un Québec inclusif», avait comme objectif de permettre à la population d’échanger sur le projet.

Le document de Québec solidaire se veut une réponse à la Charte des valeurs québécoises du gouvernement Marois.

Il prévoit que le port de signes religieux ne serait interdit que pour les personnes qui exercent un pouvoir de coercition au nom de l'État, soit les juges, les policiers, les procureurs et les gardiens de prison. Québec solidaire proscrirait tout signe religieux à la salle de l'Assemblée nationale, et interdirait de réciter des textes religieux lors des conseils municipaux ou à l'Assemblée nationale.

La députée Françoise David, et le candidat de Québec solidaire dans Hochelaga-Maisonneuve, Alexandre Leduc, ont assisté à la rencontre qui a eu lieu dimanche après-midi au Collège de Maisonneuve. Ils étaient accompagnés d’Asmaa Ibnouzahir, membre de la Collective des féministes musulmanes du Québec, ainsi que de Michel Seymour, philosophe et professeur à l'Université de Montréal.

Au terme de la réunion, Mme David a déclaré qu'il y avait eu «des débats extrêmement intéressants sur la place des gens des minorités au Québec, sur la construction du projet national que nous voulons au Québec, sur la construction du pays, un pays qu'on veut faire avec tout le monde».

Elle a tenu à dire que les discussions d'une durée totale de près de deux heures avaient eu lieu dans un climat serein.

L'élue a indiqué qu'environ 200 personnes y ont participé.

PLUS:pc