NOUVELLES

Harper annonce des élections dans quatre circonscriptions, dont Bourassa

20/10/2013 12:13 EDT | Actualisé 20/12/2013 05:12 EST

MONTRÉAL - Le premier ministre Stephen Harper a annoncé dimanche la tenue d'élections partielles dans quatre circonscriptions fédérales le 25 novembre.

Ces élections se dérouleront dans la circonscription montréalaise de Bourassa, Toronto-Centre, ainsi que Brandon-Souris et Provencher, les deux dernières étant situées au Manitoba.

Les libéraux détenaient deux de ces sièges. Denis Coderre a quitté son poste de député de Bourassa pour tenter sa chance à la mairie de Montréal, tandis que l'ancien chef intérimaire du parti, Bob Rae, a délaissé Toronto-Centre pour devenir négociateur en chef pour les Premières Nations au sujet du développement du Cercle de feu, en Ontario.

M. Coderre représentait la circonscription de Bourassa depuis 1997. Aux élections de 2011, il avait été l'un des rares à avoir résisté à la vague néo-démocrate, conservant son comté dans le giron libéral par un peu plus de 3200 votes.

La campagne dans Bourassa s'annonce corsée, alors que l'ancien député libéral provincial de Viau, Emmanuel Dubourg, fera principalement la lutte à l'avocate et membre du groupe Bran Van 3000 Stéphane Moraille, candidate du NPD.

Toronto-Centre est un autre château-fort libéral. En 2011, M. Rae y avait été élu en devançant la néo-démocrate Susan Wallace par plus de 6000 votes. Cette fois-ci, la lutte opposera principalement deux fortes personnalités intellectuelles, l'écrivaine Linda McQuaig (NPD) et la journaliste Chrystia Freeland (PLC).

Les conservateurs devraient garder les deux circonscriptions manitobaines. L'ancien ministre de la Sécurité publique Vic Toews, qui a quitté ses fonctions en juillet, était le député de Provencher depuis 2000. Il avait récolté 70,6 pour cent des voix en 2011.

L'autre circonscription manitobaine, Brandon-Souris, était détenue par Merv Tweed, qui a décidé de quitter la Chambre des communes pour retourner dans le monde des affaires. M. Tweed a obtenu 63,7 pour cent des suffrages aux élections de mai 2011.

PLUS:pc