NOUVELLES

Des couples gais du New Jersey organisent des mariages à la dernière minute

20/10/2013 11:07 EDT | Actualisé 20/12/2013 05:12 EST

TRENTON, États-Unis - Plusieurs couples de même sexe du New Jersey planifiaient de se marier peu après minuit, dans la nuit de lundi, après que les juges eurent décidé qu'ils n'empêcheraient pas la tenue des premiers mariages gais dans l'État.

Des mariages ont été organisés à la dernière minute après que la Cour suprême du New Jersey eut refusé, vendredi, de repousser un ordre d'une juridiction inférieure obligeant l'État à reconnaître les mariages gais à partir de 12h01 lundi.

L'administration du gouverneur Chris Christie a porté le dossier en appel, mais les juges ont décidé de ne pas suspendre les mariages pendant qu'ils examinent le dossier.

Les juges ont déclaré qu'ils ne pensaient pas que les arguments de l'État prévaudraient et que le fait de repousser l'ordre de la cour porterait préjudice aux couples de même sexe qui ne seraient pas admissibles à certains bénéfices fédéraux jusqu'à ce qu'ils soient légalement mariés au New Jersey.

Des militants ont fait des démarches tout le week-end pour trouver des juges prêts à émettre des permis de mariage aux couples qui veulent se marier sans tarder.

En vertu de la loi, les couples qui désirent se marier doivent attendre 72 heures entre le moment où ils demandent un permis de mariage et le moment où ils échangent leurs voeux.

Des responsables ont toutefois souligné que les couples mariés légalement ailleurs aux États-Unis pouvaient se marier au New Jersey sans attendre 72 heures, une situation qui semble s'appliquer à plusieurs couples gais de l'État.

De nombreux couples ont accéléré leurs préparatifs de mariage peu après l'annonce de la décision inattendue de la Cour suprême. Ils se sont rendus chez les fleuristes, les photographes, les traiteurs et les couturières pour voir ce qu'il y avait de disponible malgré le délai très serré.

Justin Jordan, un photographe de mariage dans le sud du New Jersey, a affirmé avoir été contacté par de nombreux couples depuis vendredi.

«Plusieurs personnes attendaient impatiemment de pouvoir se marier, et maintenant qu'elles ont la chance de le faire, elles sautent sur l'occasion», a-t-il affirmé.

PLUS:pc