NOUVELLES

Un temps chaud, sec et venteux risque d'attiser les feux de brousse en Australie

19/10/2013 08:11 EDT | Actualisé 19/12/2013 05:12 EST

SYDNEY - Les pompiers luttant contre les feux de brousse les plus destructeurs à avoir frappé l'État le plus peuplé d'Australie se préparaient à redoubler d'effort samedi, alors que des températures élevées et des vents violents menaçaient d'alimenter les flammes au cours des prochains jours.

Dans les Blue Mountains à l'ouest de Sydney, l'une des régions les plus durement touchées de l'État de New South Wales, 193 maisons ont été détruites et 109 autres endommagées par les feux, qui ont atteint leur point culminant jeudi selon le service d'incendie local.

C'est deux fois plus que les chiffres annoncés vendredi. Le bilan des dommages devrait encore augmenter à mesure que les équipes de secours pénètrent dans la zone sinistrée en quête de survivants ou de victimes.

Des résidences ont également été brûlées dans d'autres régions, mais les données à ce sujet n'étaient pas encore disponibles.

Un homme de 63 ans est décédé d'une crise cardiaque, jeudi, alors qu'il tentait de protéger sa demeure des flammes à Lake Munmorah, au nord de Sydney. Au moins cinq personnes, dont trois pompiers, ont été traitées à l'hôpital pour brûlures et inhalation de fumée.

Avec 68 brasiers toujours actifs, incluant 22 hors de contrôle, et des conditions météorologiques difficiles, les autorités s'attendaient au pire.

«Ce qui nous inquiète plus particulièrement, c'est qu'il n'y avait pas trop de feux jeudi soir. Mais là, nous sommes sur le point d'entrer dans une mauvaise période sur le plan de la météo avec beaucoup de brasiers et 500 kilomètres de lisière d'incendies à maîtriser, ce qui risque de poser problème si les prédictions de temps chaud, sec et venteux se réalisent au milieu de la semaine prochaine», a déclaré le commissaire du service d'incendie local, Shane Fitzsimmons, sur les ondes de la chaîne télévisée Nine Network.

Les feux de brousse sont fréquents en Australie. Il est toutefois rare qu'ils surviennent en grand nombre avant l'été, qui commence en décembre dans l'hémisphère sud. Cette année, un hiver très sec et un printemps inhabituellement chaud ont réuni les conditions parfaites.

En février 2009, 173 personnes avaient été tuées et plus de 2000 maisons détruites par des feux dans l'État de Victoria.

PLUS:pc