DIVERTISSEMENT

Les studios québécois Frima FX participent à la production du film Imax «Titans of the Ice Age 3D»

19/10/2013 09:45 EDT | Actualisé 19/12/2013 05:12 EST

Basée à Québec, le studio Frima FX présente son dernier projet, Titans of the Ice Age 3D, à l'affiche dans les cinémas Imax du Québec. Par cette production, la compagnie d'effets spéciaux générés par ordinateur, une division de Frima, espère se positionner comme un leader québécois du marché international de l'animation en CGI.

Une production d'envergure

La production des effets spéciaux du film a employé une trentaine de personnes. Pour créer au total 15 minutes d'effets spéciaux, plus de 38 000 heures de travail ont été nécessaires. «L'objectif du film est de faire croire au spectateur que nous sommes allés filmer à l'ère glaciaire», relate Steve Couture, président-directeur général des studios Frima. «Par exemple, pour animer le tigre aux dents de sabre, il a fallu générer 12 millions de poils. En comparaison, les loups de Twilight n'en comptent que 4 millions!»

Afin de créer ces effets, le studio a fait l'achat d'une «ferme de rendu» (rendering farm) et a aménagé une salle réfrigérée pour les serveurs, qui ont cumulé au total 100 000 heures de rendu. Les défis de l'animation étaient de rendre réalistes les animaux, tant par le poil agité par le vent que par la chaleur du souffle dans le froid. Puisque le film relate l'existence d'animaux de la dernière ère glaciaire, l'équipe d'animation et de design a observé le comportement d'animaux contemporains, comme l'éléphant et le tigre, pour reproduire les mouvements de façon réaliste chez le mammouth laineux et le tigre aux dents de sabre.

La science a aussi joué un rôle dans la conception des effets spéciaux. Les animateurs ont examiné des fossiles datant du pléistocène et se sont basés sur des prises d'images de squelettes. De plus, des paléontologues ont validé toutes les séquences d'animation. Le résultat est un film de 40 minutes combinant animation par ordinateur et séquences filmées sur le terrain en compagnie de scientifiques présentant la vie animale à l'époque glaciaire.

Un studio en expansion

Frima FX, avec sa cinquantaine d'employés, est la plus grosse compagnie de cinéma à Québec. Pour travailler sur des projets d'envergure comme Titans of the Ice Age 3D, le studio a recruté des talents à l'international. C'est ainsi qu'est arrivée dans l'équipe Nathalie Girard, qui a passé 10 ans chez Industrial Light & Magic, la compagnie d'effets spéciaux de George Lucas.

Au total en 2013, Frima FX aura travaillé sur quatre films Imax, soit la moitié de la production mondiale. D'autres projets sont aussi à venir, comme Le coq de Saint-Victor, un long métrage d'animation entièrement réalisé à Québec. Le studio collaborera aussi avec le National Geographic, en plus de créer des séries animées, des séries Web et de la cinématique. Le but avoué de Steve Couture est de faire avec Frima FX des produits québécois qui s'exporteront sur le marché international du cinéma et du divertissement.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Les films à l'affiche, semaine du 18 octobre 2013

Pour consulter l'horaire des cinémas de votre région, visitez Cinoche, partenaire du Huffington Post Québec.