NOUVELLES

La logique est respectée

19/10/2013 12:40 EDT | Actualisé 19/12/2013 05:12 EST

La première tête de série David Ferrer est passée bien près de se faire surprendre, samedi, en demi-finales du tournoi de Stockholm.

Ferrer a perdu la première manche de son duel contre le Letton Ernests Gulbis (no 5) 3-6. L'Espagnol a par la suite rehaussé son niveau de jeu et a enlevé les deux autres manches 6-4 et 6-1 pour accéder à la finale.

Au fil de la rencontre qui a duré 2 h, Ferrer a considérablement amélioré son efficacité aux points remportés avec son premier service. Il est passé de 25 % (3 en 12) dans la première manche, à 64 % (11 en 17) dans la deuxième et a conclu la dernière à 92 % (12 en 13).

La troisième raquette mondiale atteint le tour décisif d'un tournoi de l'ATP pour la première fois depuis les Internationaux de France. Il avait alors baissé pavillon contre son compatriote et grand rival sur la terre battue Rafael Nadal.

Ferrer s'est notamment incliné lors des quatre dernières finales auxquelles il a pris part.

Dimanche, il croisera le fer avec le gagnant de l'affrontement qui met aux prises le Français Benoit Paire (no 6), tombeur de Milos Raonic (no 2), et le Bulgare Grigor Dimitrov (no 7).

« Dimanche, je devrai jouer mon meilleur tennis quoi qu'il arrive », a déclaré le vainqueur au terme de son match.

PLUS:rc