NOUVELLES

De l'alcool de contrebande tue 32 personnes dans le nord de l'Inde

19/10/2013 01:35 EDT | Actualisé 18/12/2013 05:12 EST

LUCKNOW, Inde - Au nord de l'Inde, la police a annoncé qu'un lot d'alcool de contrebande avait tué au moins 32 personnes, pour la plupart des ouvriers peu fortunés, en plus d'en intoxiquer des dizaines d'autres.

Le porte-parole de la police Arvibnd Sen a déclaré que les victimes avaient acheté des sacs d'alcool contaminé, jeudi, dans une boutique du village d'Adampur dans le district d'Azamgarh, dans l'État d'Uttar Pradesh.

Ils sont tombés malades immédiatement après avoir bu le breuvage et ont été transportés dans un hôpital de l'endroit. Le porte-parole de la police a affirmé samedi que 32 personnes étaient décédées entre le moment où l'alcool a été vendu et vendredi soir.

Il a indiqué que 50 autres personnes étaient traitées dans des hôpitaux et que huit responsables du gouvernement, ainsi que quatre officiers de la police, avaient été suspendus le temps que les autorités mènent l'enquête sur les décès.

Les morts liées à la consommation d'alcool brassée illégalement sont communes en Inde, puisque que les gens moins fortunés ne peuvent pas se payer de l'alcool licencié. Des produits chimiques sont souvent ajoutés à l'alcool de contrebande afin d'en augmenter la puissance.

PLUS:pc