NOUVELLES

Une division de la banque HSBC devra verser environ 2,46 milliards $ US

18/10/2013 04:10 EDT | Actualisé 18/12/2013 05:12 EST

NEW YORK, États-Unis - Une division de la banque européenne HSBC devra verser environ 2,46 milliards $ US à la suite d'une poursuite en recours collectif intentée parce qu'il lui était reproché d'avoir enfreint les lois fédérales américaines en matière de réglementation.

Le prêteur hypothécaire Household International, qui a aujourd'hui pour nom HSBC Finance, de même que ses anciens dirigeants William Aldinger, David Schoenholz et Gary Gilmer étaient identifiés dans le texte de la poursuite.

L'entreprise était soupçonnée d'avoir trompé des investisseurs au sujet de ses pratiques d'octroi des prêts, de la qualité de ses prêts résidentiels et de sa comptabilité, entre le 23 mars 2001 et le 11 octobre 2002.

Dans un communiqué émis vendredi, HSBC Holdings, la banque européenne la plus importante de par sa valeur boursière, a fait part de son intention de faire appel du jugement.

HSBC a acquis Household International en 2003. À l'époque, cette acquisition faisait de HSBC la plus importante officine de crédit à risque aux États-Unis, mais elle a résulté en des pertes de milliards de dollars pour la banque, en route vers la crise financière de 2008.

Le jugement, final, a été rendu jeudi par un tribunal de Chicago, dans l'Illinois.

PLUS:pc