NOUVELLES

TV5 dévoile ses nouvelles séries Web provenant de créateurs canadiens

18/10/2013 02:41 EDT | Actualisé 18/12/2013 05:12 EST

MONTRÉAL - De l'Alzheimer à la torture, en passant par le rodéo, le marché du travail ou encore la drogue. TV5 a dévoilé jeudi l'ensemble des nouvelles séries Web de sa cuvée 2013, faisant du même coup le plein de contenu québécois et acadien.

Dans le cadre du Fonds TV5 pour la création numérique, qui a pour mandat de favoriser la production de contenus francophones destinés aux nouvelles plateformes de diffusion, la chaîne a décidé de donner tant dans la fiction que le documentaire.

Au menu de cette cuvée 2013, on retrouve donc tout d'abord «Michaëlle en sacrament», qui raconte l'histoire d'une jeune femme devant accueillir sans avertissement sa grand-mère souffrant d'Alzheimer dans son logement pendant quelques jours. Avec des capsules au style direct et efficace, cette série en cinq épisodes réalisée par Hervé Baillargeon joue sur les quiproquos pour aborder les sujets délicats de la maladie mentale et de la démence.

Documentaire, ensuite, avec «Cowboy: un rêve canadien», qui part à la recherche de l'identité francophone en Alberta, là où la culture du cowboy est omniprésente, surtout dans le contexte du célèbre Stampede de Calgary. Avec pour toile de fond les inondations survenues l'été dernier dans le sud de la province, cette série en cinq épisodes présente des portraits de personnages gravitant autour de cet événement spectaculaire.

Documentaire, toujours, pour «De faire et d'aplomb», une websérie en cinq épisodes qui explore l'univers des métiers «non traditionnels» pour les femmes. Camionnage, peinture en bâtiment, génie, lutte contre les incendies... La réalisatrice Ibticeme Benalia tente de déconstruire les mythes sur ces «métiers d'hommes» et les préjugés sexistes qui les accompagnent parfois.

Retour à la fiction avec «Pirate», qui ne s'intéresse pas aux flibustiers, ni aux Somaliens, mais plutôt à une histoire de magouille et de trafic de drogue dans les Maritimes. Réalisée et scénarisée par Patrick Gauvin, cette série en six épisodes reprend les thèmes classiques des séries policières et des thrillers, où les discussions ont souvent lieu l'arme à la main. «Pirate» y ajoute cependant un petit air du large, avec ses acteurs acadiens et ses décors naturels filmés dans l'est du Canada.

Quant à la dernière série retenue par TV5, «La chienne», les réalisateurs Sébastien Landry et Laurence Baz Morais offrent une plongée dans le sombre monde de la violence et de la torture, le tout grâce au récit d'Édouard H. Bond. On y retrouve Zoé, une jeune femme retenue prisonnière dans un sous-sol aux allures de cachot, d'où elle tente tant bien que mal de s'échapper. Les amateurs d'hémoglobine seront comblés.

Le concours de webséries du Fonds TV5 est ouvert aux créateurs âgés de 18 à 35 ans et ayant déjà de l'expérience en réalisation ou en production télé ou cinéma. L'appel de projets pour 2014 se termine le 25 novembre.

PLUS:pc