NOUVELLES

Sécurité intérieure: la nomination de l'ex-avocat général du Pentagone confirmée

18/10/2013 04:20 EDT | Actualisé 18/12/2013 05:12 EST

WASHINGTON - Le président américain, Barack Obama, a confirmé la nomination de l'un de ses anciens conseillers dans la lutte contre le terrorisme au poste de secrétaire à la Sécurité intérieure des États-Unis, vendredi.

Ce choix laisse croire que la Maison-Blanche souhaite faire faire un virage à ce département qui était plutôt, jusqu'ici, dédié aux problématiques de l'immigration et de la sécurité frontalière.

Jeh C. Johnson, dont la nomination doit être entérinée par le Sénat, devrait ainsi remplacer Janet Napolitano, qui a récemment quitté ses fonctions afin de devenir présidente du réseau de l'université de Californie.

Le président Obama a déclaré que M. Johnson avait été choisi en raison de sa «profonde compréhension des menaces et défis auxquels sont confrontés les États-Unis».

En tant qu'avocat général du département de la Défense lors des guerres en Irak et en Afghanistan, Jeh C. Johnson a défendu plusieurs dossiers complexes et controversés.

Il a notamment supervisé le recours accru aux drones dans les pays étrangers et l'abrogation de la loi qui interdisait aux militaires gais de révéler leur orientation sexuelle sous peine d'expulsion. M. Johnson a aussi élaboré la défense juridique du raid au Pakistan ayant permis de tuer Oussama ben Laden.

Sa nomination pourrait indiquer que le département, créé au lendemain des attentats du 11 septembre 2001, est sur le point de délaisser le dossier de l'immigration pour plutôt mettre l'accent sur la protection du pays contre des attaques étrangères.

Si le choix de M. Obama est approuvé par le Sénat, M. Johnson sera à la tête d'un département rassemblant une vingtaine d'agences différentes et disposera d'un budget de plus de 45 milliards $ US, en plus d'une équipe de centaines de milliers de fonctionnaires, de conseillers légaux et de militaires.

PLUS:pc