NOUVELLES

Les Tigers heureux de compter sur Peralta, à qui ils ont donné une 2e chance

18/10/2013 05:35 EDT | Actualisé 18/12/2013 05:12 EST

DÉTROIT - Jhonny Peralta tente de profiter le plus possible de la deuxième chance qui lui est accordée par les Tigers.

Son passage à Detroit aurait pu se terminer quand il a été suspendu pour 50 matches le 5 août, en lien à l'enquête du baseball sur Biogenesis.

Son retour a d'ailleurs soulevé les questions habituelles sur le dopage et la durée des sanctions, mais il est resté dans le portrait, ajoutant de la puissance à la formation.

«Je suis reconnaissant envers les Tigers, a dit Peralta. Ils me donnent une nouvelle opportunité.»

Peralta connaissait une bonne saison au moment de l'annonce de sa suspension. Les Tigers ont toutefois prévu le coup, faisant l'acquisition de l'arrêt-court Jose Iglesias des Red Sox, peu avant. Et pour mériter sa chance d'être dans l'alignement des séries, Peralta a dû apprendre à jouer au champ gauche.

«Ç'a été un cours accéléré, a dit le gérant Jim Leyland. Je ne suis pas certain qu'il y est tout à fait confortable encore, et je mentirais si je disais que moi-même je suis vraiment confortable de le voir au champ gauche - à ce point-ci, en tout cas.»

Mais avec Miguel Cabrera diminué par les blessures et Prince Fielder peu productif, les Tigers ont besoin d'attaque, et Peralta a fait sa bonne part, comme son circuit de trois points contre Oakland avec les Tigers au pied du mur, au premier tour. Il frappe pour ,367 depuis le début des séries, avec quatre doubles et une longue balle.

Peralta a été l'objet de moqueries des partisans adverses, ce qui n'est pas surprenant. L'an passé les Giants de San Francisco ont laissé Melky Cabrera de côté, après sa suspension, et ils ont éventuellement remporté la Série mondiale sans lui.

Les Tigers ont choisi une autre approche, ne se sentant pas obligés de punir davantage leur joueur.

«Il a fait une erreur, il l'a admis, il s'est excusé et il a travaillé fort pour revenir au jeu, a dit le directeur général des Tigers, Dave Dombrowski. Il a payé sa dette, et la question devient alors, 'qui sommes-nous pour en rajouter'?»

Les Tigers se trouvent en déficit 2-3 en série de championnat de l'Américaine contre Boston, avec le sixième match qui sera présenté samedi, au Fenway Park.

PLUS:pc