NOUVELLES

La chinoise Lenovo s'intéresse aussi à BlackBerry

18/10/2013 01:31 EDT | Actualisé 17/12/2013 05:12 EST

Le géant chinois de l'informatique Lenovo souhaiterait racheter le fabricant de téléphones intelligents BlackBerry, a rapporté jeudi le Wall Street Journal en citant des sources non identifiées.

Selon le journal, Lenovo aurait signé un accord de confidentialité afin de pouvoir jeter un oeil aux finances de BlackBerry.

Cet intérêt d'un nouveau joueur du secteur informatique survient alors que Fairfax Financial, le plus grand actionnaire de BlackBerry, a présenté une offre conditionnelle d'achat de 9 $ par action, ce qui évalue à 4,7 milliards de dollars américains la société de la société de Waterloo, en Ontario.

Le consortium dirigé par Fairfax devrait avoir complété sa vérification préalable d'ici le 4 novembre. D'ici là, BlackBerry a le droit de solliciter activement des offres rivales et de les évaluer.

Les cofondateurs de BlackBerry Mike Lazaridis et Douglas Fregin envisagent aussi de présenter une offre d'achat. Ensemble, les deux hommes détiennent une participation d'environ 8 % dans BlackBerry, tandis que Fairfax en détient environ 10 %.

BlackBerry connaît d'importantes difficultés cette année, ses plus récents appareils n'ayant pas réussi à attirer les consommateurs. La société a récemment fait état d'une perte trimestrielle de 965 millions de dollars américains. Elle procède actuellement à une restructuration qui vise à réduire ses coûts de 50 % et prévoit éventuellement réduire son effectif mondial de 40 %.

L'action de BlackBerry a avancé jeudi de deux cents à la Bourse de Toronto, où elle a clôturé à 8,44 $.

La Presse Canadienne

PLUS:rc