NOUVELLES

« Détérioration flagrante » dans l'accès à l'information fédérale

17/10/2013 11:24 EDT | Actualisé 17/12/2013 05:12 EST

La commissaire à l'information du Canada, Suzanne Legault, dénonce la « détérioration flagrante » du système fédéral d'accès à l'information. La commissaire déplore, dans son rapport annuel déposé jeudi à Ottawa, le manque de volonté et de ressources qui mine le système. 

Le rapport de Mme Legault évoque des cas d'institutions fédérales qui ne disposent même pas du personnel nécessaire pour accuser réception des demandes d'accès à l'information qui lui sont formulées. Elle souligne également des délais de traitement des demandes pouvant aller d'un an et demi à plus de trois ans.

Des demandes sont également rejetées sans avoir été adéquatement analysées, faute de ressources.

Les compressions budgétaires en cause

Ces institutions justifient ces retards en montrant du doigt les compressions budgétaires qui ont un impact négatif sur les services. Le nombre de plaintes a ainsi bondi à son bureau, souligne la commissaire Legault.

Mme Legautl souhaite que les faiblesses du système soient rapidement corrigées. Elle réclame notamment un accroissement du financement et une modernisation de la Loi sur l'accès à l'information. La loi, qui a maintenant 30 ans, devrait, selon elle, être élargie pour s'appliquer également au Parlement. 

PLUS:rc