NOUVELLES

Les investissements des non-résidents dans les titres canadiens ont ralenti

17/10/2013 01:36 EDT | Actualisé 17/12/2013 05:12 EST

OTTAWA - Les investissements des non-résidents dans les titres canadiens ont ralenti pour se chiffrer à 2,1 milliards $, en août, et ont été concentrés dans les instruments d'emprunt de sociétés, a fait savoir jeudi Statistique Canada.

L'agence fédérale a aussi indiqué que les investissements canadiens dans les titres étrangers avaient progressé pour s'établir à 5,7 milliards $, soit le plus important investissement depuis novembre 2012.

Les acquisitions étrangères d'obligations de sociétés se sont établies à 3,3 milliards $, en août, mais cette activité a été modérée par une réduction de 1,2 milliard $ des avoirs étrangers en obligations du gouvernement.

De janvier à août, par ailleurs, les investisseurs étrangers ont réduit de 2,4 milliards $ leurs avoirs en obligations du gouvernement canadien, comparativement à une acquisition de 28,7 milliards $ lors de la même période en 2012.

Les investisseurs étrangers ont vendu pour 2,2 milliards $ d'actions canadiennes, en août, après quatre mois consécutifs d'achats ayant totalisé 8,2 milliards $.

Sur le plan sectoriel, les actions de l'industrie pharmaceutique et des secteurs de l'énergie, de l'or et des ressources ont représenté la plus grande partie du désinvestissement.

PLUS:pc