NOUVELLES

Les Cardinals espèrent un autre bon départ de Michael Wacha lors du match no 6

17/10/2013 06:31 EDT | Actualisé 17/12/2013 05:12 EST

ST. LOUIS, États-Unis - Lors de ses quatre derniers départs, Michael Wacha a été pratiquement intouchable et semblait totalement inconscient de l'enjeu.

Les Cardinals de St. Louis ont besoin d'un autre départ de qualité de la recrue qui ignore totalement la pression afin d'accéder à la Série mondiale pour la deuxième fois en trois ans.

Wacha a dominé le récipiendaire du trophée Cy Young dans la Nationale Clayton Kershaw lors du match no 2, et les Cardinals ont triomphé 1-0 grâce à un point non-mérité qui leur permettait de prendre les devants 2-0 dans leur série. Ils s'affronteront de nouveau lors du match no 6 vendredi soir.

Cette fois-ci, les Cardinals ont les devants 3-2 contre les Dodgers de Los Angeles.

«Je m'attends simplement à ce que Michael grimpe sur la butte et qu'il fasse ce qu'il a toujours fait, comme tous les autres gars de l'équipe, a dit le gérant Mike Matheny. Continue de faire ce que tu as toujours fait, et ne fais pas semblant d'ignorer ou de nier l'effervescence qui entoure la série.»

Les Dodgers sont retournés à St. Louis grâce à leur puissance en attaque, après que Adrian Gonzalez eut claqué deux de ses quatre longues balles dans une victoire de 6-4 lors du match no 5 mercredi.

Les points pourraient toutefois être difficiles à produire dans le match no 6, même si les lanceurs ne pourront compter sur l'ombre pour les avantager puisque le match se mettra en branle à 19h37, heure locale.

Le match no 2 a commencé en fin d'après-midi, tandis que l'ombre s'étendait progressivement sur le terrain du Busch Stadium — particulièrement pendant les premières manches. Les réflecteurs constituaient eux aussi un piège, tout comme la fatigue après que les Cardinals eurent remporté le premier match de la série de championnat de la Nationale en 13 manches la veille.

«Je crois que les deux équipes connaîtront de meilleures présences au bâton, ne serait-ce qu'au niveau de la vision», a expliqué le gérant des Dodgers Don Mattingly.

Mattingly espérait que Hanley Ramirez (côtes) et Andre Ethier (cheville) puissent profiter de la journée de transport jeudi afin de reprendre des forces et faire partie de la formation partante vendredi.

«Andre, je crois qu'il va jouer. Il semble être un peu plus fort, a mentionné Mattingly. Pour ce qui est de Ramirez, qui a été atteint par un lancer dans le match no 1, nous pensons que son état de santé ne peut pas se détériorer davantage. Ça dépendra seulement de l'allure du match.»

Les Cardinals ne se sont pas entraînés eux non plus, préférant prendre une pause pour se changer les idées.

«Nous avons eu plusieurs (matchs corsés) récemment, a rappelé Matheny. Je ressens un peu le décalage horaire à cause des allers-retours. Les gars ne vont pas oublier comment frapper la balle, comment la lancer.»

Kershaw est le meneur des Ligues majeures au chapitre de la moyenne de points mérités depuis trois ans et était au monticule lors du match déterminant de la série de divisions contre les Braves d'Atlanta, après seulement trois jours de repos. Il a concédé seulement deux coups sûrs en six manches pendant le match no 1 et était prêt à retourner sur la butte bien avant que les frappeurs des Dodgers ne se mettent en marche.

«Je ne pense pas vraiment aux tenants et aboutissants, a lancé Kershaw. J'ai toujours assumé que j'allais lancer dans le match no 6.»

Kershaw a compilé une fiche de 1-2 en séries éliminatoires, en dépit de son impressionnante moyenne de 2,88.

«Tout ce qu'il nous reste à faire, a dit Gonzalez, c'est marquer des points pour lui.»

PLUS:pc