NOUVELLES

Le yéti serait un ancien ours polaire

17/10/2013 01:41 EDT | Actualisé 17/12/2013 05:12 EST
Getty

LONDRES - Un scientifique britannique croit avoir percé le secret de l'abominable homme des neiges, cette mystérieuse créature humanoïde qui hante les Himalayas.

Une analyse génétique réalisée par le professeur Bryan Sykes l'amène à penser que la créature, aussi connue sous le nom de yéti, est le descendant d'un ancien ours polaire.

M. Sykes a comparé l'ADN de poils prélevés sur deux animaux des Himalayas — que les habitants affirment avoir été des yétis — au profil génétique d'une mâchoire d'ours polaire vieille d'au moins 40 000 ans retrouvée dans l'Arctique norvégien.

Il a révélé jeudi que son analyse démontre que les deux animaux sont des descendants directs de l'ancien ours polaire, et non des membres de la famille des ours himalayens modernes. Il a estimé qu'il s'agit possiblement d'une nouvelle espèce, d'un hybride entre l'ours polaire et l'ours brun.

Les poils analysés par M. Sykes provenaient de la momie d'un yéti présumé vue par un alpiniste français il y a 40 ans dans la région indienne de Ladakh, à l'extrémité occidentale des Himalayas. Un autre était un poil unique retrouvé il y a 10 ans au Bhoutan, quelque 1300 kilomètres plus à l'est.

M. Sykes estime que des échantillons retrouvés aussi récemment et aussi loin un de l'autre permettent de croire que la créature existe toujours.

«J'aurais de la difficulté à imaginer que nous avons reçu des échantillons des deux seuls 'ours des neiges' dans les Himalayas», a-t-il dit.

M. Sykes a expliqué que le croisement avec un ours polaire pourrait expliquer pourquoi le yéti est souvent décrit comme un gigantesque humanoïde poilu.

«La composante génétique provenant de l'ours polaire peut avoir changer leur comportement et faire qu'ils agissent différemment, ont une allure distincte, et peut-être qu'ils marchent sur deux pattes plus fréquemment», a-t-il expliqué.

Sa découverte fera l'objet d'une émission à la télévision britannique dimanche soir.

INOLTRE SU HUFFPOST

9 animaux qui se prennent pour des humains