NOUVELLES

Le typhon Wipha a fait au moins 22 morts au Japon

17/10/2013 09:30 EDT | Actualisé 17/12/2013 05:12 EST

TOKYO - Le passage du typhon Wipha a fait au moins 22 morts au Japon, et le maire d'une ville s'est excusé pour ne pas avoir ordonné l'évacuation qui aurait pu sauver de nombreuses vies.

Plus d'une trentaine de personnes manquent toujours à l'appel et les secouristes continuaient à fouiller les décombres.

La plupart des victimes habitaient l'île d'Izu Oshima, à environ 120 kilomètres au sud de Tokyo.

Le maire Masafumi Kawashima a profité d'une conférence de presse, jeudi, pour admettre que des vies auraient pu être sauvées si une évacuation avait été ordonnée. Il s'est excusé humblement de ne pas avoir réagi à temps.

Les responsables municipaux avaient émis, mercredi, de nombreux avertissements d'inondations, au moment des précipitations les plus abondantes, mais n'ont jamais ordonné d'évacuation. M. Kawashima avait tout d'abord expliqué avoir craint qu'une évacuation en pleine nuit ne cause plus de tort que de bien.

Le maire Kawashima, qui était en voyage d'affaire, a aussi été critiqué pour avoir tardé à rentrer chez lui après le début de la catastrophe. Le gouvernement fédéral japonais a indiqué avoir l'intention de se pencher sur la gestion de la crise pour déterminer si des erreurs ont été commises.

Pendant ce temps, plus d'un millier de secouristes continuent à fouiller des piles énormes d'arbres et de maisons anéanties emportés par des coulées de boue, dans l'espoir de retrouver des survivants. Les fouilles sont toutefois compliquées par la boue glissante.

PLUS:pc