POLITIQUE

Homme accusé d'avoir déposé un colis suspect au bureau de Stephen Harper à Ottawa

17/10/2013 12:56 EDT | Actualisé 17/12/2013 05:12 EST
CP

OTTAWA - L'homme qui a déposé un colis suspect mercredi à l'édifice Langevin qui loge le bureau du premier ministre Stephen Harper à Ottawa a été formellement accusé jeudi.

Mohamoud Jimale, 45 ans, de Toronto, a été accusé d'avoir proféré des menaces et d'avoir commis un méfait, a indiqué jeudi la Gendarmerie royale du Canada (GRC). Le méfait est d'avoir empêché l'exploitation d'un bien, vraisemblablement l'usage des bureaux évacués en raison de ses gestes.

Il a été amené à la Cour jeudi matin pour sa comparution.

L'homme était détenu depuis son arrestation mercredi matin, a précisé la GRC.

La GRC avait confirmé que le premier ministre n'était pas dans son bureau lorsque l'homme s'est présenté avec son colis. Stephen Harper s'apprêtait ce jour-là à présenter le discours du Trône.

L'homme était entré par la porte principale du bâtiment mais n'avait pas franchi la barrière de sécurité qui se trouve à l'intérieur.

L'événement avait mené à l'évacuation de tout l'édifice Langevin pendant une partie de la journée. La rue Wellington, où est situé le bâtiment, juste en face du Parlement, avait été bloquée dans les deux directions.

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.




INOLTRE SU HUFFPOST

Quelques controverses du gouvernement Harper