NOUVELLES

GM retarde la fermeture d'une chaîne de montage à Oshawa, en Ontario

17/10/2013 02:08 EDT | Actualisé 17/12/2013 05:12 EST

TORONTO - La demande accrue manifestée pour deux modèles populaires a incité General Motors du Canada à maintenir ouverte l'une des deux chaînes de production de son usine de montage d'Oshawa, en Ontario, pendant deux ans de plus que prévu.

Le constructeur automobile a annoncé jeudi qu'en raison de la demande projetée pour la voiture Impala et le multisegment Equinox, tous deux de Chevrolet, la chaîne de production consolidée d'Oshawa demeurerait en activité jusqu'en 2016.

La chaîne consolidée, qui produit les véhicules Impala et Equinox, devait au départ être fermée l'été prochain.

GM compte aussi à son complexe d'Oshawa une chaîne de montage flexible qui produit la voiture de sport Camaro de Chevrolet, la voiture Regal de Buick et le modèle XTS de Cadillac.

Une porte-parole de GM, Adria MacKenzie, a indiqué qu'environ 650 personnes travaillaient à la chaîne consolidée. Le maintien en activité de celle-ci ne doit pas donner lieu à une modification des effectifs, a-t-elle précisé.

«Tous les changements apportés au programme sont assujettis à la demande du marché», a affirmé Mme MacKenzie.

Cette annonce constitue une bonne nouvelle pour une industrie qui n'a pas été en mesure de capitaliser entièrement sur l'intérêt croissant des consommateurs, alors que les coûts élevés de fabrication et un taux de change défavorable poussent la production au sud de la frontière canadienne.

L'usine d'Oshawa devait fermer même si elle a obtenu le prix argent de J.D. Power pour la qualité de sa chaîne de montage, plus tôt ce mois-ci.

Carlos Gomes, économiste et spécialiste du secteur automobile à la Banque Scotia, a estimé que la mesure prise par GM reflétait la consolidation générale de l'industrie.

La Canada va enregistrer des ventes records de véhicules, cette année, et les États-Unis ont jusqu'à présent réalisé des ventes de quelque 15,5 millions d'unités, soit leur meilleur résultat depuis 2007, a indiqué M. Gomes.

«Nous allons probablement voir des gains soutenus au Canada et à la grandeur de l'Amérique du Nord», a-t-il affirmé.

«Néanmoins, le Mexique va probablement ouvrir la voie parce qu'ils vont obtenir plusieurs nouvelles usines en 2014. Ils devraient donc enregistrer les gains les plus solides en matière de production de véhicules, l'année prochaine», a ajouté M. Gomes.

Unifor, syndicat récemment issu de la fusion des Travailleurs canadiens de l'automobile et du Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier, a de son côté affirmé que la décision de GM démontrait que les compétences et le rendement des travailleurs d'Oshawa justifiaient la poursuite des activités à cette usine.

«En maintenant la production au cours des prochaines années, nous avons une chance d'y amener un autre produit et de garder l'usine ouverte plus longtemps», a déclaré Ron Svajlenko, président de la section locale 222 d'Unifor, qui représente les travailleurs de l'usine.

«Les travailleurs de l'usine ont fait de l'excellent travail», a-t-il dit.

PLUS:pc