NOUVELLES

Empruntez les livres numériques de 500 bibliothèques depuis la maison

17/10/2013 04:10 EDT | Actualisé 16/12/2013 05:12 EST

Plus jamais d'amende pour des livres non rapportés avec le système de prêt électronique des bibliothèques du Québec...

Lancé comme un projet pilote en décembre 2011 auprès de six bibliothèques, le prêt de livres numériques se développe rapidement.

Près de 500 bibliothèques québécoises offrent maintenant la plateforme pretnumerique.ca, qui permet d'emprunter gratuitement des titres en format numérique.

Ces emprunts sont chronodégradables, c'est-à-dire qu'à l'échéance, les fichiers sont retournés automatiquement à la bibliothèque et l'usager doit les réemprunter s'il n'a pas terminé sa lecture.

Pour s'inscrire, il faut obligatoirement être abonné à une bibliothèque, puis télécharger un logiciel et créer un compte sécurisé.

Les livres peuvent être lus sur différents supports : liseuses, tablettes, ordinateurs et téléphones intelligents, mais pas sur les liseuses Kindle, les plus vendues du monde selon les statistiques de vente d'Amazon.

Selon Ève Lagacé, directrice générale de l'Association des bibliothèques publiques du Québec, 358 000 exemplaires ont ainsi été empruntés depuis le lancement.

Une goutte d'eau par rapport aux quelque 5 350 000 exemplaires empruntés de façon traditionnelle dans l'ensemble des bibliothèques du Québec en 2011. Mais d'après Mme Lagacé, le système est en plein essor, et les bibliothèques qui décident d'implanter le service réussissent à attirer de nouveaux abonnés. 

Une bonne nouvelle pour le réseau des bibliothèques publiques, qui présente, du 19 au 26 octobre, la 15e édition de sa Semaine des bibliothèques publiques du Québec.

Les magazines ne sont pas en reste

Par ailleurs, Rogers a lancé mardi, pour ses abonnés dans un premier temps, puis, à partir du 15 décembre, pour le grand public, un service d'abonnement numérique avec accès illimité à un bouquet de magazines : Next Issue. Or, plusieurs bibliothèques proposent déjà gratuitement un produit semblable.

Le service est offert par l'entreprise de magazines numériques Zinio et fait partie de la collection numérique de certaines bibliothèques.

Par exemple, Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) propose à ses abonnés de consulter plus d'une quarantaine de bases de données contenant des milliers de périodiques québécois, canadiens et internationaux sur place ou à distance et à partir d'appareils mobiles. Le nombre de documents téléchargés est passé de 260 000 en 2010-2011 à 400 000 en 2011-2012, puis est resté stable en 2012-2013. Dans l'ensemble, BAnQ constate que les bases de données les plus utilisées sont celles qui offrent des journaux et des revues québécoises.

PLUS:rc