Huffpost Canada Quebec qc

Rédemptoristes: le témoignage d'un expert dénoncé par l'Association des psychiatres

Publication: Mis à jour:
RAPE SHADOW
Getty

L'Association des médecins psychiatres du Québec s'élève contre le témoignage de l'un de ses membres au procès en recours collectif contre des Rédemptoristes pour agressions sexuelles sur des élèves.

Dans une lettre ouverte publiée dans le quotidien Le Soleil, la présidente de l'association, Karine Igartua, précise que les agressions sexuelles ne peuvent jamais être considérées comme bénéfiques.

Un psychiatre appelé à témoigner par les avocats des près rédemptoristes a indiqué la semaine dernière que la victime, Frank Tremblay, retournait auprès du père Raymond-Marie Lavoie pour y apaiser son anxiété, malgré les agressions.

Le docteur Gérard Leblanc en venait donc à la conclusion que la relation entre Tremblay et Lavoie était à la fois nuisible et bénéfique.

La présidente de l'Association des psychiatres dénonce cette théorie:

L'Association des médecins psychiatres en profite pour réclamer une réforme pour mieux encadrer les experts appelés à témoigner dans les procès.

« Les règles actuelles soulèvent des questions légitimes quant à l'impartialité des experts », ajoute la docteure Igartua dans sa lettre ouverte.

Un texte de Yannick Bergeron