NOUVELLES

Mort d'Ashley Smith: témoignage mercredi du commissaire du Service correctionnel

16/10/2013 04:22 EDT | Actualisé 15/12/2013 05:12 EST

TORONTO - Le plus haut dirigeant des pénitenciers canadiens doit témoigner ce mercredi, à Toronto, à l'enquête publique du coroner sur la mort en détention de la jeune Ashley Smith.

Don Head, commissaire du Service correctionnel du Canada depuis juin 2008, n'occupait pas ce poste lors de la mort de Mlle Smith, en octobre 2007; il était alors commissaire-adjoint.

Don Head a donc tenté d'éviter de devoir comparaître à l'enquête, soutenant que malgré le subpoena qui lui a été remis, il n'avait rien à voir avec le décès tragique de l'adolescente du Nouveau-Brunswick.

Sa demande d'exemption a toutefois été rejetée par le coroner, le Dr John Carlisle. Il devra donc se soumettre à un questionnaire sur ce qu'il savait des circonstances de la mort de Mlle Smith et sur ses décisions.

Ashley Smith, originaire de Moncton, s'est enlevée la vie dans sa cellule d'isolement de l'Établissement pour femmes Grand Valley, près de Kitchener, en Ontario, sous le regard des gardiens. Elle était âgée de 19 ans.

PLUS:pc