NOUVELLES

Mélodie Daoust aura des papillons au ventre face aux Américaines, jeudi

16/10/2013 06:26 EDT | Actualisé 16/12/2013 05:12 EST

BOISBRIAND, Qc - L'équipe canadienne féminine de hockey effectue une de ses rares visites en sol québécois, et l'entraîneur Dan Church va permettre aux Québécoises d'évoluer devant parents et amis, jeudi, à Boisbriand.

Pour Mélodie Daoust, le match hors-concours contre les États-Unis revêtira un cachet fort particulier parce qu'il s'agira d'un premier affrontement avec l'équipe nationale senior face aux éternelles rivales américaines.

L'attaquante native de Valleyfield, âgée de 21 ans, avoue qu'elle aura des papillons au ventre, d'autant qu'elle lutte pour l'obtention d'un poste dans l'équipe canadienne en vue des Jeux olympiques de Sotchi, en février prochain.

Outre Daoust, joueuse vedette des Martlets de l'université McGill, les défenseures Lauriane Rougeau, de Beaconsfield, 23 ans, et Catherine Ward, de Montréal, 26 ans, tenteront également d'impressionner les dirigeants canadiens.

Trois attaquantes et trois défenseures seront retranchés possiblement avant la fin de l'année.

L'expérimentée attaquante Caroline Ouellette, 34 ans, et la gardienne de but Charline Labonté, qui a fêté son 31e anniversaire de naissance mardi, verront également de l'action. De son côté, la talentueuse attaquante Marie-Phillip Poulin ne sera pas de la partie. La Beauceronne âgée de 22 ans récupère d'une blessure à une cheville.

Ouellette a avancé qu'il s'agira pour elle d'une première présence en 12 ans dans un match de l'équipe nationale disputé au Québec, soit depuis 2001.

La rencontre est la seconde d'une série de six entre les deux équipes d'ici aux JO. Les Canadiennes l'ont emporté 3-2 à Burlington, au Vermont, samedi dernier, dans une fin de match tumultueuse.

La rencontre sera présentée au Centre d'excellence Sports Rousseau, domicile de l'Armada de Blainville-Boisbriand dans la LHJMQ. Plus de 2000 des 3000 billets disponibles ont été écoulés.

PLUS:pc