NOUVELLES

Malgré un handicap, Émile suit la trace de son grand-père Zachary Richard

16/10/2013 05:00 EDT | Actualisé 15/12/2013 05:12 EST

Zachary Richard compare sa collaboration artistique avec son petit-fils Émile à celles qu'il a développées avec Francis Cabrel et Michel Rivard. Le résultat : l'album J'aime la vie, qui paraît cette semaine.

Par Tanya Lapointe

Émile Cullin avait 10 ans, lorsqu'il a demandé à son grand-père s'il pouvait, comme lui, enregistrer un album.

L'artiste louisiannais a acquiescé à sa demande, en lui proposant d'écrire une première chanson sur ce qu'il aimait. Émile, qui est atteint d'un handicap neuromoteur, lui a tout simplement répondu : « J'aime la vie! ».

L'activité familiale s'est transformée en projet d'album avec le temps. Émile cosigne 8 des 10 chansons, un travail de création qui s'est fait parfois au téléphone, parfois sur Skype, mais plus souvent en personne.

Zachary Richard a posé beaucoup de questions à son petit-fils pour réussir à traduire fidèlement sa réalité.

Bien qu'il avoue être un grand-papa gâteau, il veut que ses admirateurs sachent que ce nouvel album se compare à la vingtaine d'autres qui l'ont précédé. « Je ne pense pas que c'est un sous-projet parce que je l'ai fait avec un enfant de 10 ans. »

Après le lancement à Montréal, Émile Cullin retournera habiter chez lui à Paris, à temps pour célébrer son 14anniversaire.

PLUS:rc