NOUVELLES

Le chantier maritime Davie cible des contrats de la garde côtière canadienne

16/10/2013 01:52 EDT | Actualisé 16/12/2013 05:12 EST

MONTRÉAL - Après des décennies d'incertitude et plusieurs changements de propriétaires, le chantier maritime Davie, le plus ancien au Canada, s'est diversifié et est en position d'obtenir de la garde côtière canadienne des contrats de construction navale et d'entretien, affirment ses nouveaux propriétaires.

Les ateliers, cales sèches et quais de construction de Davie, à Lévis, près de Québec, grouillent d'activité, ces jours-ci, alors que l'entreprise se prépare à lancer au cours du mois son premier navire depuis la relance du chantier, l'an dernier. Davie compte actuellement 750 travailleurs.

Le navire de construction en mer de 130 mètres, destiné à un client norvégien, est le plus important du genre construit au Canada en plus de trois décennies. Davie compte actuellement cinq bâtiments en construction et d'autres sont à venir au cours de la prochaine année, incluant deux traversiers.

Alex Vicefield, administrateur non dirigeant et membre du comité consultatif de Davie, a affirmé que Davie était aujourd'hui une entreprise différente de celle qui a perdu un important contrat de construction navale du gouvernement fédéral, il y a deux ans.

La firme compte une nouvelle direction et a diversifié sa clientèle, qui inclut désormais les secteurs du transport de passagers, de la défense, du gaz et du pétrole en haute mer, de l'énergie hydroélectrique et nucléaire, et des ressources naturelles, entre autres.

Le mois dernier, Davie a soumis des propositions d'une valeur totale de 1,2 milliard $. L'entreprise s'attend à faire une offre, au cours des prochains mois, pour le premier de plusieurs contrats fédéraux de construction de navires de moins de 1000 tonnes.

La société britannique Zafiro Marine a acquis Davie d'un partenariat mené par la société ontarienne Upper Lakes, en 2012. Upper Lakes a jugé que l'affaire devenait trop risquée après que les sociétés Irving Shipbuilding et Vancouver Shipyards eurent été préférées à Davie pour construire la prochaine génération de navires de guerre et navires de la garde côtière du Canada.

M. Vicefield a indiqué que la situation s'était améliorée depuis lors, le chantier fondé en 1825 fonctionnant maintenant à pleine capacité.

Davie est le plus important chantier naval au pays, avec une capacité quatre fois supérieure à celle des autres chantiers, les effectifs les plus nombreux et la plus grande cale sèche.

Le gouvernement canadien a l'intention de consacrer 2 milliards $ à la construction de navires de plus petite taille, au cours d'une période de 11 ans, et environ 360 millions $ afin de prolonger la durée de vie des bâtiments de la garde côtière, lors de la décennie à venir.

En juin, Ottawa a annoncé un financement qui pourrait atteindre 488 millions $ afin d'acheter de 18 à 21 navires pour la flotte de la garde côtière.

PLUS:pc