NOUVELLES

La MMA peut prolonger ses activités jusqu'au 1er février, tranche l'OTC

16/10/2013 11:30 EDT | Actualisé 16/12/2013 05:12 EST

MONTRÉAL - La MMA, mise en cause dans le déraillement meurtrier de Lac-Mégantic, en juillet dernier, a obtenu la permission de prolonger ses activités jusqu'au 1er février prochain.

Dans sa décision, diffusée mercredi, l'Office des transports du Canada (OTC) dit avoir observé une forte baisse du volume total de marchandises transportées par la Montreal, Maine and Atlantic Railway (MMA), y compris du volume de matières dangereuses.

L'abandon par la MMA du transport de pétrole brut pendant la période de prolongation et la distance sur laquelle des matières dangereuses sont transportées a été réduite de 90 pour 100, ce qui diminue également les risques, ajoute l'OTC.

Les volumes réduits combinés à de plus courtes distances sur lesquelles les matières dangereuses sont transportées se traduisent, selon l'Office, par une importante réduction de l'exposition au risque.

L'entreprise ferroviaire en difficulté avait demandé à l'OTC le 20 septembre de lui permettre de poursuivre ses activités jusqu'au 15 janvier 2014.

En se fondant sur les renseignements fournis par la compagnie, l'organisme indépendant avait cependant déterminé que la couverture d'assurance était adéquate seulement jusqu'au 18 octobre.

Le déraillement et l'explosion d'un convoi pétrolier de la MMA à Lac-Mégantic le 6 juillet dernier a coûté la vie à 47 personnes en plus de détruire une importante partie du centre-ville de la petite municipalité de 6000 habitants.

PLUS:pc