NOUVELLES

Halloween: les enfants peuvent se gaver, mais pas les adultes

16/10/2013 11:19 EDT | Actualisé 16/12/2013 05:12 EST

MONTRÉAL - Les scientifiques comprennent maintenant pourquoi les enfants peuvent se gaver de bonbons le soir de l'Halloween, tandis que les adultes doivent s'arrêter après quelques friandises.

Des chercheurs de l'Institut Buck, un organisme américain voué à l'étude du vieillissement, ont découvert que l'organisme de jeunes mouches à vinaigre, connues sous le nom scientifique de drosophiles, leur permet de s'adapter facilement à un changement soudain de leur alimentation, mais que ce mécanisme commence à se détraquer au fur et à mesure qu'elles vieillissent.

Leur étude met en cause le gène FoxO, qui est présent partout dans l'organisme (autant des humains que des mouches) mais surtout dans les muscles, le foie et le pancréas. Ce gène peut aussi réguler la réponse du métabolisme à l'insuline.

Ce gène peut s'activer ou se désactiver très aisément chez les jeunes animaux, ce qui permet une transition aisée d'une alimentation à une autre. Les chercheurs ont expliqué qu'il s'agit d'une adaptation évolutive qui favorisait la survie des jeunes individus.

En revanche, en vieillissant, le gène FoxO cesse de réagir à l'insuline et demeure constamment activé, ce qui peut entraîner une inflammation chronique de l'intestin — d'où le malaise ressenti par les adultes qui pigent trop allègrement dans la récolte de leurs enfants.

Les conclusions de l'étude sont publiées dans le journal scientifique Cell Reports.

PLUS:pc