NOUVELLES

D'autres policiers pourraient être accusés dans une histoire de meurtre à Rio

16/10/2013 03:29 EDT | Actualisé 16/12/2013 05:12 EST

RIO DE JANEIRO - Le bureau du procureur de Rio de Janeiro a annoncé que d'autres agents de police pourraient être accusés en lien avec le meurtre d'un résident d'une favela de la ville.

L'agent responsable des médias, Sergio Duran, a indiqué qu'il n'avait pas le nombre précis d'agents impliqués, mais qu'il «pourrait y en avoir plus de 10».

Les procureurs ont déjà accusés 10 agents soupçonnés d'avoir torturé et tué le maçon Amarildo de Souza, dans la favela Rocinha.

Souza a été aperçu pour une dernière fois alors qu'il était en détention, dans la favela. Les agents ont affirmé l'avoir libéré peu après l'avoir interrogé au sujet d'activités liées aux gangs.

Les enquêteurs croient que les agents se sont débarrassés plus tard de la dépouille de Souza, qui n'a pas été retrouvée.

L'histoire a provoqué la colère de plusieurs Brésiliens et de nombreux manifestants ont pris les rues d'assaut pour exiger que la police reconnaisse sa culpabilité.

PLUS:pc