NOUVELLES

Rio Tinto s'attend à compléter d'ici le milieu de 2014 l'expansion de IOC

15/10/2013 02:00 EDT | Actualisé 15/12/2013 05:12 EST

MONTRÉAL - Le géant de l'aluminium Rio Tinto s'attend à compléter d'ici le milieu de 2014 l'expansion des installations de la Compagnie minière IOC, dont il est le principal actionnaire et exploitant.

L'agrandissement des installations situées à Labrador City, à Terre-Neuve-et-Labrador, permettra d'accroître par six la production, à 23,3 millions de tonnes par année.

Les analystes s'attendent à ce que l'achèvement du projet nécessite des dépenses qui pourraient atteindre 70 millions $.

La production de l'usine au troisième trimestre a dépassé les attentes et elle est en hausse de 12 pour cent jusqu'à présent cette année. La production a été de quatre millions de tonnes durant la période de trois mois, incluant 1,8 million de tonnes de concentré et 2,2 millions de tonnes de boulettes.

Les ventes se sont élevées à 3,8 millions de tonnes, contre 4,8 millions de tonnes lors du trimestre précédent. La baisse s'explique par des interruptions de provoquées par des incendies de végétation, la présence de minerai plus dur dans le gisement et des périodes d'arrêt prévues.

Jusqu'à présent cette année, les ventes de concentré sont en hausse de 60 pour cent, par rapport aux neuf premiers mois de 2012, en raison de précédents travaux d'expansion et de la décision de freiner la production de boulettes pour réduire les coûts.

Rio Tinto (NYSE:RIO) a par ailleurs indiqué mardi que sa production mondiale de minerai de fer, de cuivre et d'aluminium avait augmenté durant le troisième trimestre, mais que la production avait diminué à sa mine de diamants Diavik, dans les Territoires du Nord-Ouest.

Le chef de la direction de Rio Tinto, Sam Walsh, a affirmé que l'entreprise réalisait des progrès en atteignant ses objectifs stratégiques.

«Nous faisons de nouveaux gains importants en matière de production à la grandeur de nos activités et continuons de réduire nos coûts», a-t-il déclaré dans un communiqué.

Rio Tinto a vu sa production et ses envois mondiaux de minerai de fer atteindre un niveau sans précédent au troisième trimestre, alors que la production a augmenté de quatre pour cent, à 68,3 millions de tonnes, incluant 64,3 millions en Australie.

L'entreprise s'attend encore à ce que ses partenariats donnent lieu à une production de 265 millions $ de tonnes de minerai en Australie et au Canada, cette année.

Rio Tinto est propriétaire de la Compagnie minière IOC dans une proportion de 58,7 pour cent. IOC compte une mine, un concentrateur et une usine de bouletage à Labrador City, ainsi que des installations portuaires à Sept-Îles, et elle exploite un chemin de fer de 418 kilomètres qui relie la mine au port.

PLUS:pc