Malala deviendra canadienne

Publication: Mis à jour:
MALALA
AP

Le gouvernement de Stephen Harper annoncera mercredi lors du discours du Trône son intention d'octroyer la citoyenneté canadienne à titre honorifique à la jeune Pakistanaise Malala Yousafzai, a appris Radio-Canada.

Elle deviendra ainsi la sixième personne à recevoir cet honneur, après entre autres Aung San Suu Kyi, Nelson Mandela et le dalaï-lama.

Ottawa veut ainsi reconnaître son courage. Malala, 16 ans, a risqué sa vie en militant pour les droits de la personne et pour la liberté face à l'extrémisme et l'oppression des talibans, explique une source gouvernementale.

Cette démarche s'inscrit aussi dans le cadre d'un signal plus large que souhaite envoyer le Canada. Le premier ministre Stephen Harper tient ainsi à démontrer que sa politique étrangère vise avant tout à promouvoir les valeurs canadiennes et qu'elle ne laisse aucune place aux compromis sur la liberté et les droits de la personne.

Des talibans avaient tenté, l'an dernier, d'assassiner l'adolescente en lui tirant une balle dans la tête, parce qu'elle se battait pour que les filles puissent aller à l'école. L'adolescente a réussi à s'en sortir après avoir reçu des soins en Grande-Bretagne.

Elle était considérée comme la favorite, cette année, pour le prix Nobel de la paix, qui est finalement revenu à l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques.

Avec les informations d'Emmanuelle Latraverse

Close
Aung San Suu Kyi en Thaïlande
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée
Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.