NOUVELLES

Les ventes de maisons ont légèrement progressé en septembre

15/10/2013 02:24 EDT | Actualisé 15/12/2013 05:12 EST

OTTAWA - Les ventes de maisons au Canada ont légèrement progressé en septembre par rapport au mois précédent, mais le marché a montré des signes de ralentissement et le nombre de nouvelles inscriptions a reculé.

Les ventes de maisons ont avancé d'un peu moins d'un pour cent d'août à septembre, a indiqué mardi l'Association canadienne de l'immeuble (ACI), tandis que l'activité d'ensemble est resté conforme à la moyenne des 10 dernières années pour le mois de septembre.

Et même si les ventes du mois dernier affichent un gain de 18,2 pour cent par rapport à septembre 2012, l'ACI attribue cet écart marqué à la faiblesse inhabituelle des chiffres de l'an dernier.

«Au cours des derniers mois, les hausses des ventes d'une année à l'autre soulignent à quel point les ventes étaient au ralenti dans pratiquement tout le pays à la suite de l'annonce du resserrement des règles hypothécaires l'été dernier», a affirmé Gregory Klump, l'économiste en chef de l'ACI.

«Bien que la dynamique des ventes ait commencé à s'améliorer il y a quelques mois, elle risque de se trouver en perte de vitesse après être à peine revenue à la moyenne enregistrée au cours des 10 dernières années », a ajouté M. Klump.

Les ventes ont progressé sur une base mensuelle dans un peu plus de la moitié de tous les marchés locaux. Des gains ont notamment été enregistrés dans les grandes régions métropolitaines de Vancouver et Toronto, ce qui a compensé les déclins de Calgary et Montréal.

Environ 340 980 domiciles ont changé de mains à travers le pays depuis le début de l'année, soit 1,8 pour cent de plus que pendant les trois premiers trimestres de 2012.

Robert Kavcic, économiste principal de la Banque de Montréal, a affirmé que les données de septembre étaient meilleures que prévu, mais inférieures à la croissance de 2,6 pour cent observée lors des quatre mois précédents.

Le prix national moyen des maisons vendues en septembre était de 385 906 $, une hausse de 8,8 pour cent par rapport à la même période l'an dernier.

Les hausses du prix moyen d'une année à l'autre au cours des derniers mois reflètent les baisses des ventes enregistrées l'année dernière dans certains des plus grands et coûteux marchés au Canada qui ont entraîné une chute du prix moyen au pays, a expliqué l'ACI.

Si l'on exclut les grandes régions métropolitaines de Toronto et Vancouver ainsi que Calgary des calculs du prix moyen au pays, la hausse d'une année à l'autre s'élève à 4,3 pour cent.

PLUS:pc