NOUVELLES

Laval : Claire Le Bel promet plus de transparence

15/10/2013 01:47 EDT | Actualisé 14/12/2013 05:12 EST

La candidate à la mairie de Laval Claire Le Bel a présenté une série de mesures touchant l'éthique et la transparence pour rétablir le lien de confiance entre les citoyens et la Ville.

Parmi les 12 engagements qu'elle a présentés pour y arriver, Claire Le Bel propose notamment de rendre accessibles toutes les données de la Ville sur un portail Internet.

Elle veut aussi éliminer les allocations de transition pour les élus qui quittent leur poste avant la fin de leur mandat.

La chef du parti Option Laval souhaite également faire adopter le principe de colistier, une mesure qu'elle avait déjà proposée au conseil municipal avant le déclenchement de la campagne électorale. Ce principe permet à un candidat à la mairie défait de prendre la place d'un de ses conseillers élus. Il est en vigueur à Montréal et à Québec.

Claire Le Bel entend aussi revoir le fonctionnement du conseil municipal. Elle aimerait notamment qu'il soit webdiffusé. Le fonctionnement de la période des questions, qui a été l'objet de nombreuses critiques par le passé, serait aussi revisé. « Il faut qu'il y ait un échange et il faut que les citoyens aient des réponses à leurs questions. C'est pas juste :''on a entendu votre question, vous avez entendu notre réponse et faites avec, allez vous rasseoir''. Ça ne peut pas être comme ça », dit-elle.

Elle s'est aussi engagée à publier sur le site Internet de son parti la liste de ses donateurs, incluant ceux qui ont donné moins de 100$, alors que la loi ne l'y oblige pas.

Le candidat Marc Demers, du Mouvement lavallois, a fait la même chose lundi.

D'après des informations de Vincent Champagne

PLUS:rc