NOUVELLES

L'archevêque Pietro Parolin est nommé secrétaire d'État du Vatican

15/10/2013 11:20 EDT | Actualisé 15/12/2013 05:12 EST

VATICAN, État de la Cité du Vatican - Le successeur du controversé cardinal Tarcisio Bertone au poste de secrétaire d'État du Vatican a été contraint de s'absenter, mardi, de la cérémonie de passation des pouvoirs.

Le pape François a expliqué que l'archevêque Pietro Parolin a dû être opéré d'urgence et que sa convalescence s'étirera sur plusieurs semaines.

Le Vatican n'a pas fourni plus de détails, se contentant de dire que monseigneur Parolin a été hospitalisé pendant qu'il visitait des proches dans la région de la Vénétie.

Le secrétaire d'État est le deuxième personnage le plus puissant au Vatican, après le pape. Le cardinal Bertone quitte son poste après sept années tumultueuses pendant lesquelles il a fréquemment été pointé du doigt pour les déboires qui ont touché le pontificat de Benoît XVI, allant du vol de documents confidentiels par le majordome du pape jusqu'à la réaction du Vatican au scandale des agressions sexuelles.

Les nouveaux papes nomment habituellement un nouveau secrétaire d'État. Le pape François a apparemment choisi monseigneur Parolin quelques jours seulement après son élection, au printemps.

Les deux hommes ne se seraient rencontrés qu'une seule fois. Monseigneur Parolin, qui est âgé de 58 ans, a servi comme ministre adjoint des Affaires étrangères sous le cardinal Bertone. Il était ambassadeur du Saint-Siège au Venezuela en 2009.

Il compte donc une expérience diplomatique nettement plus importante que celle de son prédécesseur, qui était avant tout un expert du droit canon.

Monseigneur Parolin a expliqué à la presse vénézuélienne ne pas savoir pourquoi le pape François l'a choisi.

PLUS:pc