NOUVELLES

John Lackey neutralise les frappeurs des Tigers et les Red Sox gagnent 1-0

15/10/2013 07:57 EDT | Actualisé 15/12/2013 05:12 EST

DÉTROIT - John Lackey a eu le meilleur dans son duel contre Justin Verlander et les releveurs se sont chargés du reste en fin de rencontre alors que les Red Sox de Boston ont défait les Tigers de Detroit 1-0, mardi, pour prendre les devants 2-1 dans la série de championnat de l'Américaine.

Mike Napoli a claqué une longue balle contre Verlander en septième manche et les Tigers ont été incapables de créer l'égalité en huitième quand Miguel Cabrera et Prince Fielder ont été retirés sur des prises avec des coureurs aux extrémités du losange.

«Il n'y a pas beaucoup de points marqués, a noté le gérant des Tigers Jim Leyland. C'est ça les séries éliminatoires, il faut de bons lanceurs.»

Lackey a concédé quatre coups sûrs en six manches et deux tiers et a retiré huit frappeurs sur des prises dans un match qui a été retardé pendant 17 minutes en deuxième manche puisque les lumières se sont éteintes dans le stade.

«Je pense que la petite pause lui a donné une chance de se calmer un peu. Il était vraiment pompé en première manche, a raconté le receveur des Red Sox Jarrod Saltalamacchia. Il lançait sa glissante un peu trop fort et elle restait au coeur du marbre, mais il a tout de même été efficace.»

Les Tigers se retrouvent en retard dans la série malgré trois départs spectaculaires de leurs partants. Le match no 4 aura lieu mercredi au Comerica Park. Doug Fister sera le partant pour les Tigers contre Jake Peavy pour les Red Sox.

Il s'agit du deuxième match de 1-0 dans la série entre les deux meilleures offensives des majeures cette saison. C'est un thème récurrent depuis le début des éliminatoires puisque quatre rencontres ont terminé 1-0 et on a assisté à sept blanchissages lors des 26 premiers matchs.

Après avoir effacé un retard de cinq points pour égaler la série lors du match no 2, les Red Sox ont arraché une victoire à un des meilleurs lanceurs des majeures. Les Tigers ont obtenu une occasion de réussir à leur tour une remontée en huitième quand Austin Jackson a soutiré un but sur balles après un retrait et que Torii Hunter a enchaîné avec un simple.

Cependant, Cabrera, qui n'a pas atteint les sentiers pour une première fois en 32 matchs éliminatoires avec les Tigers, n'a jamais semblé confortable contre Junichi Tazawa, s'élançant sur les deux premiers tirs avant de retourner vers son banc bredouille après s'être élancé pour une troisième prise sur un tir à l'extérieur de la zone des prises.

«Il a fait du très bon travail en lançant sa rapide à l'extérieur, a expliqué Saltalamacchia. Il est brillant avec sa rapide à 94-95 milles à l'heure et elle est difficile à frapper.»

Fielder a encore plus mal paru contre Koji Uehara, étant retiré sur des prises sur trois lancers.

Uehara a également oeuvré en neuvième et a signé le sauvetage, s'assurant de ne pas gaspiller le bel effort de Lackey.

Lackey a connu des difficultés à ses deux premières saisons avec les Red Sox après avoir signé un contrat de cinq saisons et 82,5 millions $ US en décembre 2009. Il a ensuite raté l'ensemble de la saison 2012 après avoir subi l'opération Tommy John.

Il a été meilleur cette saison et il a déjoué les Tigers mardi en changeant bien la vitesse de ses tirs.

«Il n'a jamais baissé les bras», a dit Saltalamacchia.

Lors de sa première présence au bâton dans les majeures le 4 mai 2006, Napoli avait cogné un circuit contre Verlander au Comerica Park.

«C'est difficile. Il était à son meilleur encore ce soir. Il nous a gardé sur nos gardes», a mentionné Napoli, qui a frotté son bâton sur la barbe de son coéquipier Jonny Gomes avant de se présenter à la plaque. «Je me suis retrouvé dans un compte de 3-et-2 et j'ai réussi un bon contact.»

Cette fois, son circuit a été beaucoup plus important. Lors de leurs deux derniers matchs, les Tigers ont envoyé Verlander et Max Scherzer au monticule, mais les Red Sox ont gagné à chaque fois.

PLUS:pc