Denise Filiatrault: les femmes qui disent porter le voile par choix sont «des folles»

Publication: Mis à jour:
DENISE FILIATRAULT
Marie-Josée Roy

Invitée à commenter la lettre ouverte de Janette Bertrand en faveur de la Charte des valeurs québécoises sur les ondes du 98,5FM mardi matin, Denise Filiatrault a sorti sa verve la plus colorée.

La femme de théâtre et réalisatrice figure parmi les 20 cosignataires de la lettre de Janette Bertrand. Cette dernière appuie le projet de Charte du gouvernement Marois au nom de l'égalité hommes-femmes.

Denise Filiatrault s'est emportée quand Paul Arcand a rappelé que certaines musulmanes affirment porter le voile par choix.

«Ah fuck off, c'est pas vrai ça. [...] C'est des histoires de bons hommes, ça», a lancé la femme de théâtre.

Elle semble même faire référence à l'affaire Shafia, où un couple d'origine afghane et leur fils ont été reconnus coupable d'avoir noyé quatre femmes de leur famille en Ontario.

«Et quand elles ne le portent pas, elles se font réprimander, quand ce n'est pas pire que ça... quand c'est rendu au bout là, ils les sacrent dans le lac, ok! On l'a vu, c'est correct. Heille, woo, ''c'est notre choix''! C'est des folles!»

Denise Filiatrault fait ensuite un parallèle avec Dalila Awada, une étudiante en sociologie qui porte le voile, invitée de l'émission Tout le monde en parle le 29 septembre dernier.

«Ça sert à quoi de se cacher les cheveux pour se peinturer, se colorer la figure comme un clown! Voyons, franchement!»

Elle se dit particulièrement interpellée par les Québécoises qui portent le voile parce que «mon mari préfère».

À la fin de l'entrevue, Denise Filiatrault explique pourquoi le surnom «Janette» est associé au nom de tous les signataires dans le Journal de Montréal, et pas dans La Presse.

Elle explique que c'est le Journal qui a lui a proposé d'ajouter le surnom. En titrant «Les ''Janette'' appuient la Charte», le Journal de Montréal voulait probablement rappeler le mouvement des «Yvette» en 1980. À cette différence près que Les Yvettes défendaient les valeurs familiales et le rôle «traditionnel» de la femme.

Pour écouter l'entrevue de Denise Filiatrault avec Paul Arcand, cliquez ici.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
Les réactions à la présentation des principes de la Charte des valeurs
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

20 femmes derrière Janette pour la Charte : Denise Filiatrault en croisade contre ...

Foulard par choix: des «folles», selon Denise Filiatrault

Janette Bertrand pour une Charte des valeurs

20 femmes pour la Charte appuient Janette Bertrand