NOUVELLES

Au moins 110 personnes meurent dans un séisme dans les Philippines

15/10/2013 05:42 EDT | Actualisé 15/12/2013 05:12 EST

MANILLE, Philippines - Au moins 110 personnes ont péri à la suite d'un tremblement de terre d'une magnitude de 7,2 qui a frappé le centre des Philippines, mardi.

L'épicentre du séisme était localisé à 33 kilomètres sous la ville de Carmen, sur l'île de Bohol.

Les secouristes tentaient de rejoindre les patients coincés dans les décombres d'un hôpital qui s'est effondré. Des églises de pierres vieilles de plusieurs centaines d'années se sont aussi écroulées et de vastes secteurs sont privés d'électricité.

Au moins 100 personnes sont mortes dans la province de Bohol.

Trois personnes ont été tirées des décombres dans la province voisine de Cebu.

La population a été prise de panique quand le séisme a frappé à 8h12.

Plusieurs routes et ponts ont été endommagés, ce qui complique les opérations de secours. À Cebu, la Basilique du Saint-Enfant, qui date du 16e siècle, a été lourdement abîmée quand son clocher est tombé. Dans la ville de Loboc, la moitié d'une église de calcaire construite au 17e siècle s'est effondrée.

On déplore 18 victimes dans la ville de Loon, où un nombre inconnu de patients sont coincés dans les débris de l'hôpital Congressman Castillo Memorial, qui s'est partiellement écroulé.

La province entière a été plongée dans le noir par la tombée de la nuit. Le mauvais temps a aussi empêché l'intervention d'un hélicoptère militaire. Les secouristes érigeaient des tentes à l'intention des sinistrés, tandis que d'autres ont été recueillis par des proches.

Des dommages importants ont également été signalés dans la populeuse ville de Cebu. Un édifice s'est effondré dans le port de la ville et le toit d'un marché s'est écroulé. Cinq personnes ont été piétinées à mort et huit autres blessées quand des gens qui se trouvaient dans un gymnase se sont rués vers l'extérieur.

Une autre bousculade a éclaté quand les habitants de la ville, craignant un tsunami, se sont précipités vers le sommet d'une montagne.

Plusieurs écoles et commerces étaient fermés en raison de la fête musulmane de l'Aïd, ce qui a probablement sauvé de nombreuses vies.

Le président Benigno Aquino III a signifié son intention de se rendre à Bohol et Cebu mercredi.

PLUS:pc