NOUVELLES

La marathon nocturne du Black & Blue prend fin

14/10/2013 12:14 EDT | Actualisé 14/12/2013 05:12 EST

La 23e édition du festival Black & Blue vient de se terminer à Montréal. Depuis dimanche soir, des milliers de personnes ont dansé sur la musique d'une quinzaine de DJ venus des quatre coins du monde.

Après l'important déficit affiché en 2012, le concept de l'événement a été revu cette année. En plus d'avoir changé d'adresse, le Black & Blue s'est doté d'une nouvelle stratégie.

Un important volet artistique a été élaboré mettant entre autres à profit des artisans du cirque Éloize, des acrobates et des artistes contemporains.

Plutôt que d'être présenté au Palais des congrès ou au Stade olympique, le Black & Blue se tenait cette année dans les locaux de l'Arsenal, un ancien entrepôt de construction de bateau situé dans la Petite-Bourgogne. En s'installant à l'Arsenal, qui a aujourd'hui pour vocation la promotion de l'art contemporain, les organisateurs veulent donner un souffle nouveau à l'événement.

Si l'événement fait des profits cette année, ils seront remis à des organismes de prévention du sida et à des centres communautaires gais et lesbiens de Montréal.

L'an dernier, 35 % des participants du Black & Blue venaient de l'étranger. Bon nombre de ces visiteurs proviennent de la côte est américaine, alors que les États-Unis sont aussi en plein coeur d'une longue fin de semaine.

PLUS:rc