NOUVELLES

Espionnage : le Brésil veut protéger les courriels de ses fonctionnaires

14/10/2013 07:18 EDT | Actualisé 14/12/2013 05:12 EST

Les employés du gouvernement du Brésil commenceront à utiliser un service de courriel crypté dans le but d'empêcher les espions étrangers d'intercepter leur correspondance, ont annoncé les autorités du pays lundi.

Mais les experts remettent en question la capacité du Brésil de protéger ses courriels de la NSA, l'agence américaine de sécurité, car ce système est compromis si un utilisateur envoie un message à quiconque de l'extérieur de l'organisation qui utiliserait une adresse Gmail, par exemple.

Néanmoins, le ministre des Communications, Paulo Bernardo Silva, a fait savoir lundi qu'un nouveau système de courriel crypté créé par le gouvernement serait obligatoire dans la fonction publique fédérale d'ici la seconde moitié de 2014.

Des documents de la NSA ont révélé que le Brésil était la cible première de l'espionnage américain en Amérique latine.

Ces documents, coulés par l'informaticien Edward Snowden, démontrent aussi que le Canada aurait fait de l'espionnage industriel au Brésil.

Samedi, le gouvernement brésilien affirmait qu'il allait demander la permission à la Russie pour s'entretenir avec M. Snowden, qui y a obtenu l'asile temporaire.

Le gouvernement brésilien travaille aussi à développer un service de courriel crypté pour les citoyens.

Associated Press

La Presse Canadienne

Edward Snowden, dans l'oeil de « Big Brother »

PLUS:rc