NOUVELLES

Des documents font la lumière sur la vie de l'ex-président Taylor en prison

14/10/2013 10:47 EDT | Actualisé 14/12/2013 05:12 EST

MONROVIA, Liberia - De nouveaux documents divulgués par les avocats de l'ancien président du Liberia Charles Taylor indiquent que ce criminel de guerre condamné apprécie de jouer au tennis avec ses codétenus à La Haye, et craint son prochain transfert en Grande-Bretagne.

Les documents décrivent Taylor comme un prisonnier se comportant bien, mais qui n'hésite pas non plus à «dire ce qu'il pense» et à contester les responsables de la prison. On indique également qu'il porte une «attention particulière à sa déportation et à son apparence».

Une lettre écrite par Taylor lui-même décrit ses inquiétudes à propos de sa sécurité et de l'éloignement de sa famille, une fois qu'il sera transféré dans une prison britannique. Le ministre britannique de la Justice, Jeremy Wright, a confirmé le transfert prochain jeudi dernier, et ce malgré la demande de Taylor pour purger sa peine au Rwanda.

L'homme a écopé d'une condamnation à 50 ans de prison, l'an dernier, pour avoir favorisé des atrocités au Sierra Leone.

PLUS:pc