NOUVELLES

Une cour d'appel de la Malaisie interdit l'usage d'Allah chez les non musulmans

13/10/2013 11:13 EDT | Actualisé 13/12/2013 05:12 EST

KUALA LUMPUR, Malaisie - Une cour d'appel de la Malaisie a maintenu une décision du gouvernement d'interdire l'utilisation du terme «Allah» en référence à Dieu chez les adeptes de religions non musulmanes.

«Allah» est la traduction arabe de Dieu et est un mot fréquemment utilisé dans la langue malaise pour faire référence à Dieu. Mais le gouvernement de la Malaisie soutient que le mot «Allah» devrait être réservé exclusivement aux musulmans, par crainte qu'il sème la confusion chez les musulmans et soit utilisé pour les convertir.

Des groupes conservateurs musulmans ont loué le verdict, rendu lundi, le qualifiant de nécessaire pour préserver le caractère sacré de l'Islam. Cependant, des représentants de l'Église catholique romaine affirment que cette décision brime les droits religieux des minorités dans un pays où les autorités ont été accusées d'appuyer injustement les causes islamiques à des fins politiques.

PLUS:pc