L'armée israélienne a découvert un tunnel qui relie la bande de Gaza, administré par le Hamas, à Israël.

Le souterrain, creusé dans un sol sableux, s'étale sur 2,5 km. Il a été renforcé à l'aide d'étais de béton, a précisé l'armée.

Qualifié de « tunnel terroriste », le passage aurait été creusé par le Hamas dans l'optique de mener une opération pour kidnapper des citoyens israéliens, soutient ministre israélien de la Défense israélien Moshe Yaalon.

Personne n'a encore revendiqué la construction du passage. Toutefois, sur son compte Twitter, un représentant de l'aile militaire du Hamas a réagi à l'annonce d'Israël, déclarant que « la détermination ancrée profondément dans le coeur et l'esprit des résistants est plus importante que les tunnels creusés dans la boue ».

De son côté, le premier ministre Benjamin Netanyahou a personnellement félicité l'armée israélienne pour sa découverte.

Le Hamas a déjà creusé des tunnels entre la bande de Gaza et Israël par le passé. C'est en s'infiltrant par un tunnel que des activistes palestiniens étaient parvenus, en 2006, à enlever le soldat Gilad Shalit à la lisière de la bande de Gaza. Après cinq ans de captivité, le militaire franco-israélien a été échangé contre 1400 Palestiniens détenus en Israël.

La découverte a entraîné l'arrêt immédiat des livraisons de matériaux de construction dans la bande de Gaza. Autorisées depuis 2010 pour les organisations internationales et les entreprises israéliennes, les livraisons d'acier et de ciment n'ont été permises pour le secteur privé local que le mois dernier.

Israël-Palestine, les racines d'un conflit. Consultez notre dossier.

Aussi sur Le HuffPost:

Loading Slideshow...
Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.