NOUVELLES

Les Alouettes veulent mettre fin aux espoirs des Blue Bombers en l'emportant

13/10/2013 06:01 EDT | Actualisé 13/12/2013 05:12 EST

MONTRÉAL - Lorsque les Blue Bombers de Winnipeg ont défait les Alouettes de Montréal 19-11 le 4 juillet au Stade Percival Molson, personne ne se serait douté que les Bombers reviendraient à Montréal avec une fiche de 2-12 pour faire face à l'élimination, trois mois plus tard.

Rares sont ceux qui auraient prédit que les Alouettes (6-8), eux, seraient en difficulté après avoir affronté des épreuves telles que le congédiement de l'entraîneur Dan Hawkins seulement cinq matchs après le début de la saison et une commotion cérébrale qui tient toujours Anthony Calvillo à l'écart du jeu.

Tous étaient optimistes à cette époque, mais les deux équipes tenteront de sauver les meubles lorsqu'elles s'affronteront lundi après-midi.

«On se fout des statistiques et des fiches. Tout ce qui importe, c'est la victoire», a résumé l'entraîneur des Alouettes, Jim Popp.

La formation montréalaise maintient toujours l'espoir de participer aux éliminatoires. Avec un gain lundi, les Alouettes seraient en mesure de se battre pour le deuxième rang de l'association de l'Est alors qu'ils disputeront deux rencontres consécutives face aux Tiger-Cats de Hamilton (7-7), qui détiennent actuellement cette position.

La possibilité de terminer la saison avec une fiche de 9-9 — la même que les Argonauts de Toronto ont maintenue avant de remporter la Coupe Grey, la saison dernière — n'est pas exclue.

«Il y a une bonne atmosphère dans le vestiaire et sur le terrain, a affirmé le secondeur Shea Emry. C'est excitant de voir une équipe se rassembler de cette manière parce que, lors des dernières années, nous amorcions la saison en lion, mais nous nous écroulions vers la fin. Nous tentons maintenant d'atteindre le sommet. Nous n'y sommes pas encore, mais ça s'en vient.»

Pour participer aux éliminatoires, les Blue Bombers doivent battre les Alouettes pour remporter la série entre les deux équipes cette saison, en plus de gagner leurs trois prochains matchs en espérant que les Alouettes subissent trois revers.

Les chances sont minces, et elles se sont amincies davantage cette semaine lorsqu'ils ont échangé le meneur de la LCF au chapitre des sacs du quart, Alex Hall, aux Roughriders de la Saskatchewan pour un joueur de ligne offensive blessé et un choix au repêchage.

L'entraîneur Tim Burke soutient cependant qu'il ne sent pas que ses joueurs ont lancé la serviette.

«Je ne crois pas, a-t-il commenté. Nous avons eu une bonne semaine de pratique. Nous sommes concentrés sur notre tâche et les gars veulent vraiment jouer.»

Popp a demandé à sa troupe d'oublier les 12 premiers matchs de la saison et de se concentrer sur les six derniers comme s'il s'agissait d'une petite saison menant aux éliminatoires. Jusqu'ici, les Alouettes montrent une fiche de 2-0 dans cette «mini-saison».

«Nous avons eu un mauvais départ, tout comme les Lions de la Colombie-Britannique en 2011, a déclaré Emry en faisant référence à la conquête de la Coupe Grey des Lions après un affreux début de saison. Nous tentons d'écrire notre propre histoire.»

PLUS:pc