POLITIQUE

Jocelyn Desjardins: «J'ai comme l'impression que le Nouveau mouvement pour le Québec est mort»

13/10/2013 05:47 EDT | Actualisé 13/12/2013 05:12 EST
Caroline d'Astous

Jocelyn Desjardins, l'ancien président du Nouveau mouvement pour le Québec (NMQ), a vivement répliqué aux propos de son successeur l'ex-député péquiste Pierre Curzi, dimanche après-midi.

Dans une entrevue accordée à la Presse Canadienne, ce dernier invite le gouvernement à délaisser l'idée d'élections hâtives cet automne, estimant qu'il faut laisser le temps aux députés de débattre de la controversée Charte des valeurs québécoises à l'Assemblée nationale.

Il a aussi déclaré ne pas vouloir retourner en politique active «pour l'instant».

Sur sa page Facebook, Jocelyn Desjardins critique l'intervention, inutile selon lui. «À quoi sert Pierre Curzi, sinon qu'à se prononcer à chaque fois sur son éventuel retour en politique?»

Le congrès de Convergence nationale, en mai dernier, avait laissé aux membres une série de recommandations, incluant un possible consortium en vue de primaires indépendantistes.

«On dirait que le NMQ n'a plus la même approche. Il s'institutionnalise ou se sclérose lui-même, je ne sais pas. J'ai comme l'impression que le NMQ est mort. Qu'après avoir été instrumentalisé par le CSQ, il l'est peut-être maintenant par Pierre Curzi.»

Le NMQ rejette du revers de la main les critiques de Jocelyn Desjardins. «C'est un pas de géant qui a été fait dans les quatre derniers mois car c'est maintenant un nombre important d'organisations indépendantistes qui portent les mandats et objectifs d'unité prônés par la Convergence nationale», a fait savoir Julien Levac Joubert, attaché de presse de l'organisation.

Jocelyn Desjardins avait démissionné en juin dernier, sous prétexte qu'il y avait de «l'ingérence politique» dans le Mouvement. Pierre Curzi a été élu président par acclamation le 9 août dernier et avait déclaré agir par conviction citoyenne dans le cadre de ses nouvelles fonctions.

INOLTRE SU HUFFPOST

Congrès de Convergence nationale