NOUVELLES

Des membres de la Croix-Rouge enlevés en Syrie

13/10/2013 02:54 EDT | Actualisé 12/12/2013 05:12 EST

Six employés du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et un membre du Croissant-Rouge arabe syrien ont été enlevés dimanche dans le nord-ouest de la Syrie.

« Nous demandons la libération immédiate et sans condition de nos sept collègues enlevés ce matin », a déclaré dans un communiqué Magne Barth, chef de la délégation du CICR en Syrie.

À Genève, un porte-parole de l'organisation, Ewan Watsons, a souligné que l'équipe enlevée « distribuait une aide humanitaire à ceux qui en ont le plus besoin ».

Les employés du CICR s'étaient rendus dans la province d'Idlib jeudi pour y évaluer la situation sanitaire et distribuer des médicaments dans les villes de Sarmin et d'Idlib.

Le convoi, facilement identifiable, car les véhicules portaient la marque du CICR, a été arrêté près de Sarekeb, alors qu'il retournait à Damas, précise le communiqué de Magne Barth.

D'après l'agence de presse officielle syrienne Sana, les employés ont été enlevés par un « groupe armé terroriste », expression fréquemment utilisée par le gouvernement pour désigner les insurgés.

Le CICR n'a pas précisé la nationalité des employés captifs.

Les enlèvements sont de plus en plus courants dans le nord de la Syrie, où la rébellion a conquis de larges pans du territoire, mais où les forces gouvernementales maintiennent leur contrôle sur de nombreux centres urbains.

Reuters

PLUS:rc