NOUVELLES

L'Impact trébuche... encore

12/10/2013 04:36 EDT | Actualisé 11/12/2013 05:12 EST

« Si on n'accorde aucun but, on a un point et si on marque, on gagne », avait tout simplement expliqué Marco Schällibaum au terme de l'entraînement de vendredi.

Les joueurs de l'Impact de Montréal n'ont pas réussi à appliquer la logique de leur entraîneur et le Revolution de la Nouvelle-Angleterre est parti du stade Saputo avec les trois points grâce à une victoire de 1-0, samedi.

Jose Goncalves a inscrit le but victorieux à la 31e minute et le onze montréalais n'a jamais établi le rythme de jeu d'une équipe à domicile.

Goncalves a récupéré un ballon qui avait échappé à tout le monde dans la zone dangereuse pour trouver le fond du filet à la droite du gardien Troy Perkins.

L'Impact n'a pas percé une brèche dans la muraille du Revolution. Les locaux n'ont pas cadré un seul tir sur le filet de leurs adversaires en deuxième demie.

À la 56e minute de jeu, Schällibaum a bien tenté de donner un deuxième souffle à sa formation sur les talons. Felipe et Andrew Wenger ont pris la place d'Andres Romero et de Patrice Bernier. Quelques minutes plus tard, Blake Smith a mis les pieds sur la pelouse, mais la situation est demeurée la même : des joueurs déconcertés qui jouaient un jeu décousu.

Une occasion perdue

Une victoire aurait mené l'Impact à la porte des séries, à la place, le passage à vide se poursuit. Les 18 917 amateurs ont assisté à une troisième défaite de suite à la maison et à un cinquième match sans victoire.

Il y a maintenant une congestion pour l'obtention des 4e et 5e places au classement de l'Association de l'Est. L'Impact (46 points en 31 matchs) partage son siège au 4e échelon avec l'Union de Philadelphie et le Fire de Chicago. Ces deux équipes ont joué un match de plus.

Le Revolution suit avec 45 points en 32 matchs.

Deux autres tuiles sont tombées sur la tête des Montréalais, Matteo Ferrari et le capitaine Davy Arnaud ne seront pas sur le terrain du Galaxy, à Los Angeles, mercredi. Ils écoperont d'une suspension automatique pour une accumulation de cartons jaunes

Un point positif, le joueur désigné Hernan Bernardello, qui était de retour au jeu, a joué un fort match au centre du terrain. 

À noter :

  • Le Revolution a perdu les services de l'attaquant Saer Sene. Il s'est disloqué la cheville et fracturé le péroné gauche quand ses pieds se sont retrouvés coincés entre les jambes de d'Arnaud.

PLUS:rc