NOUVELLES

Le Canadien en avance 2-1 après deux périodes face aux Canucks à Vancouver

12/10/2013 10:47 EDT | Actualisé 12/12/2013 05:12 EST

VANCOUVER - Le Canadien de Montréal a pris les devants d'une manière pour le moins inusitée, samedi, et il menait 2-1 face aux Canucks de Vancouver après deux périodes de jeu.

Dan Hamhuis, Jason Garrison et Roberto Luongo ont commis une gaffe monumentale lors d'une attaque à cinq en fin de deuxième. Lars Eller a effectué un dégagement en zone adverse avant que Hamhuis ne prenne possession de la rondelle derrière son filet. Au moment où il exécutait une passe, Garrison est passé devant lui, faisant ainsi dévier la rondelle dans les patins de Luongo. Ce dernier a, à son tour, fait dévier involontairement le disque dans son propre filet.

Henrik Sendin avait créé l'égalité en déjouant Carey Price sur le 25e tir des siens quelques minutes auparavant. Henrik a profité d'une savante passe de son frère Daniel pour pousser la rondelle dans un filet quasi-abandonné.

Max Pacioretty a ouvert la marque en première période en complétant un jeu préparé par Francis Bouillon et Raphael Diaz. Il a enfilé l'aiguille d'un tir de l'enclave, qui a dévié sur le défenseur Ryan Stanton avant de passer la ligne rouge de justesse.

Les Canucks ont aussi obtenu une supériorité numérique en première période, mais ils se sont butés à Carey Price qui a réservé son plus bel arrêt à Garrison. Le gardien a glissé à sa gauche pour voler Garrison qui s'était emparé d'un retour de lancer. Price a aussi frustré Daniel Sedin en fin d'engagement

Price a continué de se signaler en deuxième période, en réalisant notamment cinq arrêts lors d'une attaque massive des Canucks, causée par une pénalité d'obstruction à P.K.Subban. Luongo, a quant à lui fait face à 20 lancers.

Le Canadien était privé des services de son capitaine, Brian Gionta, qui a dû retourner à Montréal pour des raisons familiales. L'attaquant Ryan White a été inséré dans la formation afin de pallier son absence.

Il s'agissait du troisième match d'un voyage de quatre dans l'Ouest canadien pour la formation montréalaise. La troupe de Michel Therrien avait amassé deux points sur une possibilité de quatre, s'inclinant 3-2 face aux Flames de Calgary et l'emportant 4-1 contre les Oilers d'Edmonton.

PLUS:pc