NOUVELLES

La soeur Marie-Élisabeth Turgeon franchit une étape de plus vers la canonisation

12/10/2013 01:41 EDT | Actualisé 11/12/2013 05:12 EST

Une autre étape de la possible canonisation de la fondatrice de la Congrégation des Soeurs de Notre-Dame du Saint-Rosaire, à Rimouski, Marie-Élisabeth Turgeon, a été franchie.

Le Pape François a octroyé plus tôt cette semaine le décret relatif aux vertus héroïques de soeur Marie-Élisabeth Turgeon, lui attribuant ainsi le titre de vénérable servante.

Soeur Marie-Élisabeth Turgeon est née à Beaumont en 1840. Arrivée à Rimouski en 1875, Marie-Élisabeth Turgeon fonde la Congréation des Sœurs de Notre-Dame du Saint-Rosaire qui envoie des soeurs en mission pour enseigner dans les villages les plus pauvres du diocèse.

« Nous avons été éparpillées dans le Québec et dans les paroisses, pas toujours sur le long de la route centrale. Nous avons été dans l'arrière-pays et nous avons contribué à l'éducation des gens qui étaient là, sans distinction des riches ou des pauvres », explique soeur Rita Bérubé de la congrégation de Notre-Dame du Saint-Rosaire, co-postulatrice de la cause de Marie-Elizabeth Turgeon 

La cause de canonisation de Marie-Élisabeth Turgeon a été ouverte au Vatican en 1994. Pour que Marie-Élisabeth Turgeon soit déclarée sainte par l'Église catholique, deux guérisons inexplicables par la science - des miracles - devront lui être attribuées. 

PLUS:rc