NOUVELLES

Une étudiante trouve une façon de désengorger les réseaux cellulaires

11/10/2013 04:14 EDT | Actualisé 11/12/2013 05:12 EST

VANCOUVER - Une étudiante de l'Université de Colombie-Britannique a découvert une solution pour éviter la surcharge des réseaux cellulaires lorsque surviennent des crises comme des catastrophes naturelles et que plusieurs usagers utilisent leurs téléphones mobiles en même temps.

Mai Hassan, qui fait son doctorat au département de génie électrique et informatique, se sert des ondes télévisées et radio pour transmettre des signaux cellulaires lorsque les systèmes sont utilisés au maximum.

Selon Mme Hassan, le défi consistait à trouver une façon de s'assurer que les signaux cellulaires n'interféraient pas avec les premiers utilisateurs de ces canaux de transmission.

L'étudiante de troisième cycle a travaillé à modifier la forme du signal cellulaire pour qu'il puisse être transmis puis en a changé la direction afin que la transmission n'embrouille pas le canal originel.

Plutôt que d'avoir recours à des antennes traditionnelles, elle a utilisé les «antennes intelligentes» installées sur les téléphones mobiles qui transmettent des signaux pouvant être dirigés dans une seule direction.

Dans une étude publiée par un journal scientifique sur les communications sans fil, Mai Hassan dit avoir été en mesure de transmettre des appels et des messages texte vers un récepteur, le tout sans interférer avec les signaux radio et télé.

PLUS:pc